Les Demoiselles de Rochefort

Au revoir M’sieur Dame

piccoli

« Je ne suis qu’un artisan de toute façon : Je ne pourrai jamais être une star parce que ça demande beaucoup d’organisation, matérielle, financière, compétitive, qui me déplaît beaucoup et que je ne saurais pas faire. »

Michel Piccoli (1925 – 2020), Les Inrockuptibles n°123, octobre 1997.

Et pour rejoindre Simon Dame au temps des demoiselles, c’est ici

22 réflexions sur “Les Demoiselles de Rochefort

      • Je l’ai découvert pour l’occasion sur la 5. C’est un peu ce que tu dis. Les banquiers qui ricanent et les actionnaires qui pleurent. Sauf qu’au bout d’un moment, c’est tout le monde qui est les deux pieds dans la merde. Avec évidemment une prédominance pour les petits.

        Aimé par 1 personne

          • Le traitement de Depardieu m’a un peu décontenancé par moments, notamment ce qui avait trait au sexe. Certes au départ je peux comprendre le délire « jette autant le fric qu’il ne change de conquêtes », mais au bout d’un moment, cela n’avait plus grand intérêt. Mais ce qui est amusant dans ce duo est que Carmet est sérieux et Depardieu fantasque, ce qui permet un certain équilibre.

            Aimé par 1 personne

          • Oh le feignant ! Tu ne parles même pas de Piccoli je crois dans Les demoiselles (j’ai re parcouru en diagonale)…
            Pas une star, mais quel acteur !
            J’ai revu Vincent, François, Paul et les autres hier… magnifique,.
            Ah SA scène du gigot à la con… Il avait des coups de gueule comme personne.
            Comme aurait dit Léo, ce film parle de « problèmes d’hommes… des problèmes de mélancolie ». Les femmes leur échappent, ils semblent perdus.
            Que c’est BEAU. Et cette musique..❤

            Aimé par 1 personne

  1. Bon jour,
    Je crois n’avoir jamais vu les Demoiselles de Rochefort. Normal, je ne suis pas à l’aise à regarder les comédies musicales. Quoi qu’il en soit, j’aime bien l’acteur, comme cette génération de Rochefort, Noiret, Marielle, Galabru, Bouquet, Poiret, Serrault, … mais pas Depardieu qui ne joue que du Depardieu … 🙂
    En tout cas merci pour ce partage.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  2. C’est un des plus grands acteurs français qui disparaît. Je ne l’oublierai jamais dans ses films pour Sautet (il est prodigieux dans Les Choses de la vie et Max par exemple), mais sa filmographie est tellement riche.

    Aimé par 1 personne

    • Chez Sautet et Bunuel il était formidable. Je me souviens aussi particulièrement de « Milou en mai » de Louis Malle, évidemment son rôle dans « le Mépris », et puis « Je rentre à la maison », très émouvant portrait de comédien signé Manoel De Oliveira.

      J'aime

Répondre à Goran Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s