MIDNIGHT SPECIAL

Vers les lueurs

midnight-special1

« Let the Midnight Special shine her light on me,
Let the Midnight Special shine her ever-loving light on me. »
blues traditionnel

« Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit. » disait Truffaut dans « la nuit américaine ». Jeff Nichols nous invite à monter à bord du sien, alors que son « Midnight Special » entre en gare. Lire la suite

NERUDA

Looking for Pablo

neruda-01

Je vais dire la légende
De celui qui s’est enfui
Et fait les oiseaux des Andes
Se taire au cœur de la nuit.

Louis Aragon

Alors que le monde se replie sur lui-même, que les esprits se referment peu à peu, quelques cinéastes ont pris le parti d’ouvrir nos imaginaires, de laisser la poésie prendre le pouvoir sur la manière de faire du cinéma. Ce noble combat, Jim Jarmusch le mène de longue date, jusqu’à ce qu’il s’écrive sur l’écran de « Paterson ». Le Chilien Pablo Larrain fut quant à lui touché par les vers d’une figure nationale, ceux de son compatriote « Neruda ». Pas seulement parce qu’il est un des écrivains les plus célèbres de son pays (prix Nobel de littérature en 1971), et pas parce qu’ils partagent le même prénom (d’emprunt), mais parce qu’il est avant tout un personnage immensément romanesque. Lire la suite

ROGUE ONE : A Star Wars Story

 

Jedi, nous voilà

rogue-one01

En se déclarant garante du fond George Lucas, en faisant siens ses plans de conquête d’une galaxie lointaine, très lointaine, la maison Disney s’était donc engagée à entretenir la flamme de la vénération, à garantir la pérennité des traditionnelles processions annuelles à l’entrée des salles de cinéma. En marge de la fuite en avant entreprise par J.J. Abrams dans « le Réveil de la Force », il convenait de densifier l’œuvre originale en investissant ses zones d’ombres, en développant des ellipses jusqu’ici expédiées en quelques lignes sur le tapis résumé qu’on déroule traditionnellement à l’entrée de chaque épisode. « Des espions rebelles ont réussi à voler les plans secrets de l’arme ultime de l’Empire, l’Etoile de la mort, une station spatiale blindée avec assez d’énergie pour détruire une planète entière. » Il aura donc suffi d’une ligne de background de « la Guerre des Etoiles » (devenu dès 1981 « Un Nouvel Espoir » sur injonction de maître Lucas) pour rouvrir le grand livre de la saga et imaginer les aventures d’un commando baptisé « Rogue One ». Lire la suite

DOCTEUR STRANGE

 

Magical Mystery Tour

doctor-strange-2

Mais d’où sort-il celui-là ? Il faut dire qu’au sein de la galaxie Marvel, le « Docteur Strange » (sorte de Mandrake mixé avec Dracula mâtiné d’un peu d’Harry Potter avant l’heure) ne bénéficie pas de la même notoriété que, par exemple, les 4 Fantastiques ou encore « Spider-man ». Après avoir largué son tapis de blockbusters à tête nucléaire, rasé New York à coup d’« Avengers », la Maison des Idées doit racler les fonds de tiroir pour trouver de nouveaux héros à ajouter à sa collection de figurines. S’il n’est assurément pas le plus célèbre d’entre tous, le Docteur Strange est tout de même un des préférés du grand gourou Stan Lee, vieux gardien du temple qui, du haut de ses quatre-vingt-treize balais, semble encore beaucoup s’amuser à voir tous ses personnages s’agiter sur les écrans du monde entier. Lire la suite

Jack Reacher : never go back

 

Jack a dit

jack-reacher-2-never-go-back-movie

On le croyait voué à un « One shot », reparti vers d’autres enquêtes dissimulées entre les pages des romans de son créateur. L’ex-MP de choc adopté par Tom Cruise aura finalement droit à son grand retour à l’écran dans « Jack Reacher : never go back », un titre qui tente de conjurer le sort qui semblait lui être destiné. Lire la suite

FRANTZ

Vivons heureux en attendant la mort

frantz01

Je suis venu te dire…
Le plus pur est celui dont il ne reste rien !
Pas un cri, pas un mot, pas un marbre peut-être !
Le plus pur est celui qui veut bien disparaître,
Sans rien dire de lui au grand public humain !

Maurice Rostand, Les Insomnies, 1923

« Qu’est-ce que vous faites chez moi ? » demandait Charlotte Rampling à Ludivine Sagnier dans « Swimming pool ». Chez François Ozon, il y a souvent un intrus « dans la maison ». D’une certaine manière, c’est un peu le cas avec « Frantz », librement inspiré du magnifique mélodrame d’Ernst Lubitsch « Broken Lullaby », lui-même adapté d’une pièce de Maurice Rostand dont il faut absolument taire le titre. François Ozon serait-il lui-même l’intrus du cinéma français ?

Lire la suite

The NEON DEMON

 

Elle woman

neon-demon2

Devenir Elle. « Avec « Only God Forgives », une part de moi retournait dans le ventre de ma mère, et je pouvais donc renaître sous la forme d’une jeune fille de 16 ans. » C’est ainsi que Nicolas Winding Refn explique l’origine de cette nouvelle expérience filmique étrange intitulée « The Neon Demon », et sa fascination pour son actrice Elle Fanning. Lire la suite

AMERICAN HERO

 

Looking for Melvin

american-hero-stephen-dorff

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. » disait l’oncle Ben à son neveu Peter Parker, gringalet soudain doté de facultés extraordinaires. S’il en est bien un qui se fiche de cette leçon de morale comme de sa première ligne de coke, c’est bien Melvin Hesper (« you can call me Mel »), l’« American hero » du nouveau film de Nick Love. Lire la suite

Ma Loute

C’est quoi c’te brin ?

ma-loute-1

Après un passage par le petit écran, Bruno Dumont a décidé de conserver son sens de l’humour. Pour son retour au cinéma, le réalisateur de « l’humanité » revient à cette époque qu’on disait belle, sans pour autant quitter les rivages qu’il aime tant. On reconnaîtra dans « Ma Loute » les sauvages littoraux du Nord, avec ces vagues de dunes pour arrêter les vagues. La Manche a toutefois une allure plus amène transfigurée dans ces cadres de cartes postales anciennes, avec ses épaves échouées et son horizon de creux gris comme sorti des toiles peintes à l’huile par quelque artiste impressionniste. Entre la vigie fortifiée qui se détache sur l’horizon et le parc aux huîtres où les pêcheurs taiseux et bougons s’affairent, on croisera en chemin une tripoté de gosses facétieux, et quelques cueilleurs de moules qui se sont finalement lassés des fruits de mer. Lire la suite