Les QUATRE CENTS COUPS

400 coups1

« S’il y avait une thèse dans notre film, ce serait celle-ci : l’adolescence ne laisse un bon souvenir qu’aux adultes ayant mauvaise mémoire. »

François Truffaut, Arts, 5 juin 1959

« Je n’ai jamais été si bouleversé au cinéma. »

Jean Cocteau.

 

Lire la suite

Publicités