AVENGERS : Infinity war

Mauvaises nouvelles des étoiles

Avengers-Infinity-War-Thanos

« Cependant, à d’innombrables années-lumière de là, aux marges de l’infini, une voix se fait entendre :
– ça va mal ! La Mort a un bien meilleur jeu que nous, Lord Chaos ! Nous devons lancer nos derniers atouts !
– Nous donneront-ils la victoire, Master Order ? Thanos n’a encore jamais eu un jeu aussi fort ! »

Jim Starlin, to duel a mad god, Marvel two-in-one annual #2, 23/08/1977.

Voilà dix ans maintenant que le Marvel Cinematic Universe a entamé sa grande saga, semant de film en film, de cycle en cycle, les petits et gros cailloux qui conduisent au grand ramdam débarquant sur les écrans : « Avengers : infinity war ». Première mi-temps d’un affrontement cataclysmique dont l’enjeu n’est ni plus ni moins que la survie de l’univers, il ne fallait pas moins de deux réalisateurs pour mettre en ordre de bataille cette monumentale fresque composite faite d’éléments épars. Reste à savoir qui de Anthony ou Joe Russo saura le mieux recoller les morceaux. Lire la suite

Publicités

SPIDER-MAN : Homecoming

Les folles journées de Peter Parker

spider-man-homecoming-1

Penny : Spider-man, get him Spider-man.

Sheldon : Amazing Spider-man, Ultimate Spider-man, Spectacular Spider-man, Marvel Adventures Spider-man, Spider-man 2099 ?

The Big Bang Theory, saison 2, épisode 20

L’arachnide domestique est décidément un animal bien difficile à écraser. Surgissant toujours au moment où l’on s’y attend le moins, il se faufile dans les recoins les plus inaccessibles. Et alors qu’on pense en être enfin débarrassé, il réapparaît un peu plus loin, toujours aussi fringant. Au cinéma, c’est un peu la même chose. Après avoir longtemps mariné dans les tiroirs obscurs d’Hollywood, l’homme-araignée a fini par tisser sa toile sur écran large et dans le cœur du grand public. Et après avoir fait ses mues dans un studio adoptif, le voici de retour au bercail pour un « Spider-Man : Homecoming » orchestré joyeusement par un dénommé Jon Watts. Lire la suite