Les GOONIES

Pirate Donner

« Dick maîtrisait si bien ses films et était si doué dans de nombreux genres. Faire partie de son cercle, c’était comme fréquenter son entraîneur préféré, son professeur le plus intelligent, son motivateur le plus féroce, son ami le plus attachant, son allié le plus fidèle et, bien sûr, le plus grand des Goonies. C’était un enfant. Tout le cœur. Tout le temps. Je n’arrive pas à croire qu’il est parti, mais son rire rauque et chaleureux restera toujours avec moi. »

Steven Spielberg

D’abord on l’a mis dans une boîte : la télévision. Richard Donner a longtemps galopé près de Steve McQueen pour arrêter les desperados « Au nom de la loi ». Il a aussi écumé « les rues de San Francisco », percé « les Mystères de l’Ouest », basculé dans la « Twilight Zone » où il vécut des « cauchemars à 20 000 pieds ». Il faudra une « Malédiction » pour que sur grand écran vienne enfin l’avènement, faute de véritable baptême. Enfin sa carrière décolle vers les cimes, noble oiseau le jour, loup féroce la nuit, « Superman » du divertissement. Mais aujourd’hui, tous les chasseurs d’imaginaire, tous les corsaires de minuit, tous les « Maverick » au grand cœur et les « fantômes en fête » versent une larme fatale en pensant que le réalisateur des « Goonies » a rejoint Willy le Borgne au paradis des pirates et des îles aux trésors. Lire la suite

Pentagon Papers

Balance ton scoop

ThePost_1

« Toutes les grandes vérités commencent par être des blasphèmes. »

George Bernard Shaw, Annajanska, 1917

Le ciel s’assombrit. « Democacy dies in darkness » dit le nouveau slogan du Washington Post. Aux Etats-Unis, depuis que le nouveau président a érigé en principe électoral le concept de post-vérité, rien ne va plus pour les dénicheurs de scandales. Face à ce constat inquiétant, ce grand humaniste qu’est Steven Spielberg, stakhanoviste de la caméra s’il en est, ne pouvait renoncer à mettre en chantier « Pentagon Papers » la même année que « Ready Player One », car le temps est compté avant que d’autres ne choisissent d’imprimer la légende. Lire la suite

READY PLAYER ONE

Le grand jeu

READY PLAYER ONE

« Je crois au fond que je souffre du syndrome de Peter Pan. En effet, je ne veux plus grandir et rester définitivement un grand gosse ! Mais attention : un gosse réaliste et parfois cynique sur le monde qui l’entoure. »

Steven Spielberg

« La déesse de notre temps a pour nom Nostalgie, nouvel Être suprême d’une société sans Dieu. »

Emmanuel Hoog, Mémoire année zéro, 2009.

Il y a peu, Steven Spielberg prédisait la mort du blockbuster de super-héros. Le succès du récent « Black Panther » semble pourtant conforter le prévisionnel de la firme Marvel. Alors, puisque le glas des super-costumés n’a pas encore sonné, le père du plus célèbre des gamins au vélo entend bien organiser la contre-attaque, secouer le cocotier formaté du film à grand spectacle pour revenir aux fondamentaux et aux bonnes vieilles recettes. C’est le grand retour des DeLaurean, des geeks en goguette et des chemises à carreau : Tonton Spielberg nous sort le grand jeu alors, « Ready Player One » ? Lire la suite